Habitation pour deux familles, Lausanne, 2007-2009

Ce projet s’implante dix-sept ans après un premier bâtiment de deux logements dont la réalisation a redessiné le jardin d’une maison des années mille neuf cent trente.

Lors de la première réalisation, l’enseignement de Luigi Snozzi avait laissé des traces pro-fondes : la lecture du lieu, l’économie du territoire, la hiérarchie des moyens mis en œuvre, la matérialisation.

 

Le premier bâtiment dont les esquisses remontent à la période des études avec Luigi Snozzi est une forme d’hommage, de vérification construite de l’enseignement. Dans le dernier projet le maître semble tué, mais le lieu reste au cœur du projet, le bâtiment initial devenant une partie du site. Alors que le béton extérieur des façades du premier projet retient la terre, les façades du nouveau bâtiment sont légères et presque végétales par leur matérialité et leur couleur tout en protégeant l’isolation extérieure.

Le thème du végétal se retrouve dans certains détails : bâche de l’entrée et faces de la cuisine en Scobalit mélaminé imprimés de feuilles de lys séchées ; incrustation de feuilles récoltées sur les arbres du site laissant leurs empreintes dans le béton brut. Les salles de bain sont revêtues de plaques de verre standard et reflète la lumière comme de l’eau.

 

Les murs restent bruts et des rideaux en laine colorée et souple contrastent avec cette brutalité. Le principal est là, l’espace, brut de décoffrage et la vue sur le paysage.

Photos : Thomas Jantscher