Maison individuelle, Fully, 2004-2006 / 2018

Ce projet est un cas de conscience pour un architecte. Lorsqu'un client vous demande de construire dans une zone villa, plusieurs attitudes s'offrent à vous : "Construire une faible densité n'est pas notre éthique, nous refusons..." - "Si nous ne construisons pas, ce sera un autre, autant expérimenter une manière de construire..." Nous choisissons la deuxième et rejoignons alors une pensée égoïste de l'architecte : "je construis pour moi."

Dans cette zone villa sans intérêt de la plaine du Rhône, au pied du Chavalard, la seule qualité est la vue sur le lointain.

Le défi était de taille, construire pour une famille une habitation pour un montant minimum. La présence de villas, de la nappe phréatique et le peu de références inspirantes sur le le lieu, sont des contraintes qui nous ont amenés à proposer un volume d'un seul étage, couvert de deux toits à pentes opposées et matérialisé de manière très simple : des caissettes industrielles isolées pour les murs et une tôle ondulée portée par une charpente métallique apparente pour la toiture. Les parois intérieures au contact avec la main de l'homme sont en épicéa brut et les parties supérieures en tôle apparente.

En construisant simplement, dans l'idée d'une expérimentation, une maquette échelle 1:1, qui un jour sera démolie, nous laissons la possibilité de densifier - tel un pavillon d'exposition expérimental.

Photos : Thomas Jantscher