Maison individuelle, Grandvaux, 2006-2010

La construction s’inscrit dans une bande de terrain située en contrebas de la route cantonale au bord du le lac Léman dans le Lavaux, récemment inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

Le cas n’est plus rare. Le changement de densité des zones, la pression urbaine, l’économie, font que le maintien d’un patrimoine bâti est mis en péril, d’autant plus que les belles parcelles sont rarement restées non construites. La valeur patrimoniale négligeable du bâti existant permettait de reconstruire d’une manière plus adéquate en fonction des caractéristiques du lieu. La nouvelle habitation s’insère dans la pente et reconnait les deux caractéristiques du paysage : en amont les vignes  et les nuisances de la route et en aval le lac.

 

Mais laissons parler nos clients :

 

« …A côtoyer des professionnels de la construction durant plusieurs mois, nous nous sommes peu à peu familiarisés avec les questionnements et les réflexions qui jalonnent l’élaboration d’un projet architectural et sa concrétisation. Insidieusement, …notre regard sur notre environnement construit s’est fait plus curieux, mais nous avons vite réalisé que nous manquions de connaissances pour l’appréhender de manière objective. Pour parer à ce manque nous avons étendu la phase du projet aussi loin qu’il était possible…prolongeant par la même notre apprentissage. »

 

En conclusion, après quatre ans d’échanges, nous avons construit une maison comme on choisi son partenaire de vie…par amour, passion, avec patience, confiance, courage, persévérance et du temps, beaucoup de temps. Sans cela, pas de projet…

Photos : Lionel Henriod